À l'étage

English

Une saison remarquable pour À l’étage

Les deux romans publiés chez À l’étage cet hiver ont récolté des critiques élogieuses dans les médias. Félicitations à Sophie Bouchard, l’auteure de Jeanne, ainsi qu’à François Jobin, l’auteur de Une virée américaine.

RA8262_Jeanne_C1_Web_HD«Grâce à une empathie qui ne se dément jamais, Sophie Bouchard a écrit là un roman important, qui contribuera certainement à dissiper les préjugés à l’égard de la nouvelle révolution sexuelle». Martine Desjardins, L’actualité

«Quelque chose est sur le point de se rompre, et le lecteur se trouve plongé avec lui dans cette tempête d’où émergera enfin la femme qu’il est vraiment.» Clin d’oeil

«(…) ce roman d’une quête vers la vérité est poignant : on suit le parcours si difficile de Jeanne le cœur serré.»
Chrystine Brouillet, Salut Bonjour week-end

«Parce qu’au-delà du sujet de la transsexualité, le propos de Jeanne confronte avec le plus grand bien le piège des idées reçues.» Isabelle Beaulieu, Les Libraires

«C’est avec une grande finesse que l’on suit et partage les angoisses de notre héroïne qui craint de tout perdre…»
Benoit Migneault, Fugues

«Sujet rarement abordé en littérature, la transsexualité est au cœur de ce roman profondément doux et fougueux.»
Pierre-Alexandre Buisson, Ton Barbier

«Un très beau roman sur la transition homme femme. Je vous le recommande fortement.»
Amélie Boivin-Handfield, Samedi de lire

 

RA8231_Une_viree_americaine_C1_Web«Ça se lit d’une traite. […] François Jobin a le don de nous embarquer. […] un très beau roman d’apprentissage.»
Anne Michaud, Les matins d’ici à Radio-Canada

«Fort d’un style amusant et chaleureux, cet excellent roman d’apprentissage fait naître en nous l’envie de tout lâcher pour partir et se fondre dans l’image de sa couverture». Lisanne Rheault-Leblanc, Nightlife

«Toute l’intelligence de François Jobin est de conjuguer la voix d’un adolescent avec celles des adultes.»
Christophe Rodriguez, Le journal de Montréal

«Son écriture est sûre, imagée et riche en références de toutes sortes et offre aux lecteurs l’envie de tourner les pages.»
Mario Girard, La Presse

«Jobin s’amuse manifestement avec la langue, jonglant habilement avec les niveaux de langage. L’humour ne manque pas sa cible et rend la lecture agréable (…) lecture rocambolesque, mais bien ficelée.» Yannick Marcoux, Le Devoir

«On ne peut qu’apprécier l’humour et les connaissances de cet auteur des Laurentides qui ajoutent une dimension bien particulière à ce roman d’apprentissage».» Magazine La Flèche

«Une belle lecture!› Journal 24 heures